blowjob escort training

Fellation et accompagnatrice de charme escort

Il était une fois un personnage mythique au nom imprononçable, Vatsyayana, qui inventa le Kama sutra. Le Kama sutra est, encore aujourd’hui, la Bible des pratiques sexuelles pour tous les pays du monde et dans le cadre de l’escorting. Une forme d’étalon universel de l’accompagnement de charme…

Une approche rationnelle de l’acte sexuelle

Il ne fallait pas être une lopette pour faire paraître ce type de document en plein cœur du Moyen âge. Bref, ce n’est pas le sujet du jour. De toute façon, si ça n’était pas lui ça aurait été quelqu’un d’autre. L’homme n’a pas inventé l’électricité ! Cependant, il semble que le kama soit aujourd’hui une doctrine qui tue le mystère du sexe puisqu’il castre l’imagination individuelle vis-à-vis de la forme de pénétration que l’on va adopter en compagnie d’une call-girl.

La fellation

Parmi les pratiques exposées, on voit naître la fellation, le « blowjob » comme disent les anglophones et les branleurs qui squattent sur le net . En fait il s’agit d’une pipe, pas l’ustensile de condensation mais l’acte qui consiste à sucer un pénis pour transmettre un plaisir à l’homme. On peut également tailler une pipe à un transsexuel ou à un travesti. Les possibilités sont énormes avec la multiplication des genres dans nos sociétés contemporaines. À ce propos, à choisir et si vous n’avez pas le choix, vous préférez pratiquer une fellation à un « ladyboy » au physique de mannequin hongrois ou lécher le timbre d’un thon, troublé par la ménopause et brulé au troisième degré sur trente pour cent du corps ? La question n’a pas de sens n’est-ce pas? Ben voyons. Faut reconnaître qu’on tombe parfois sur de l’escort shemale qui suce bien, mais c’est donnant-donnant avec ces énergumènes.

La pipe est à l’escort girl ce que la bouteille d’eau est au taxi uber

Évidemment, nous encourageons vivement ce type de pratique. Cependant, l’exercice ne semble pas se conditionner comme il se doit si l’escort girl dominatrice suceuse n’avale pas le sperme. Ce n’est quand même pas la lune d’ouvrir la bouche et d’ingurgiter ce qui aurait pu devenir quarante millions de potentiels présidents de la république. Cela ne peut que la faire progresser. De surcroît, en plus de l’opportunité d’essayer de vous donner un peu de plomb dans la tête (autant pratiquer l’insémination au plus proche du cerveau), c’est extrêmement efficace pour les régimes et pour la santé mentale. Je vous le jure…

Et puis surtout, c’est pour faire plaisir ! On « fait l’amour en tout temps et c’est ce qui nous distingue des autres animaux » comme nous dit Beaumarchais ! On a peut-être le droit au plaisir des sens, à la volupté d’une prunelle lubrique couverte de lait périmé. On n’est pas forcément super-bien payé chez le couvreur le jour mais on veut que le matériel soit entretenu la nuit.

Les extensions de la fellation

Enfin, la fellation permet différentes extensions comme le « gagging », cinépimastie en français, qui consiste à pénétrer la femme-objet par la bouche. L’idéal c’est de la faire vomir jusqu’aux pleurs en même temps pour que le mascara coule, là c’est vraiment excitant. Si après cela, elle vous autorise encore à lui boucher le nez en même temps, c’est que c’est la femme de votre vie.

En effet, la pipe a une fonction de remplissage mais aussi de blocage des voies respiratoires. C’est le genre de détail qui titille le neurone pervers des maîtres sadiques. Tu vas arrêter ton régime végétarien ! Tu vas manger de la viande maintenant !